16 décembre 2010

Fin d'année: dur dur!

Vais-je vraiment y arriver?...

Je me suis promis depuis longtemps de "zapper" mon régime pour Noël: avec la raclette traditionnelle qu'on se fait, zhom et moi en tête-à-tête, le 24 décembre au soir, puis le repas (gargantuesque, comme toujours) chez mes parents le jour même de Noël, donc le 25, je ne sais même pas si je vais prendre le peine de noter quoi que ce soit ces jours-là, ça va me déprimer d'avance je crois...

Mais alors, les réjouissances de fin d'année ont déjà commencé cette semaine, se suivent et se ressemblent (en disparition vertigineuse de PP)! Pour un petit résumé:

Lundi: rien de particulier, sauf qu'il a fallu terminer la (délicieuse) tarte brésilienne apportée la veille par le parrain de Robin. Eh hop: - 10 PP au compteur, alors que j'étais arrivée à une journée parfaite à 29 PP jusque-là!!

Mardi: drink de "prise de connaissance" avec mon futur nouveau chef, qui prendra ses fonctions le 16 janvier prochain, mais qui voulait déjà faire connaissance, expliquer comment il a l'habitude de travailler et comment il voit l'avanir avec nous, sa nouvelle équipe, "en gros". J'ai réussi à limiter les dégâts à un seul verre de mousseux et quelques chips, ouf! Mais voilà que quelques collègues ont proposé un petit resto pour "sceller" cette prise de connaissance. J'ai suivi le mouvement, et je ne le regrette pas pour les relations humaines, moi qui suis plutôt une grande solitaire, et qui préfère éviter ce genre de repas en groupe, WW ou pas... Mais sur le coup, les PP c'est la cata! Et hop, - 25,5 PP en fin de journée!

Bref, après seulement les deux premiers jours de ma semaine WW, il ne me restait déjà plus que 6,5 PP en réserve...

Mercredi: rien de spécial, mais j'ai évidemment encore un peu dépassé mes 29 PP journaliers, comme presque toujours... - 2,5 PP pour la journée, c'est vraiment très raisonnable pour moi, sauf quand on sait qu'il ne restait déjà presque rien dans ma réserve...

Aujourd'hui: la journée a commencé en force, avec une part de tarte aux abricots! C'est l'autre tarte apportée par le parrain de Robin, à terminer d'urgence parce qu'elle commence à mal vieillir (elle date de dimanche quand même!). Je n'en ai pris qu'une part de 100g, et ça m'a bien calée pour la matinée (contre toute attente! j'imaginais plutôt qu'une bombe de sucre comme ça me laisserait sur ma faim en moins d'une heure, eh bien non!), mais ça fait quand même 10 PP d'un coup - en effet, c'est plus de la tarte à la confiture qu'une tarte aux fruits...
Et puis voilà: ce midi, on avait le drink officiel au boulot, un drink qui s'est révélé un buffet dînatoire, très sympa et plutôt bon. Je viens de compter les points que ça me vaut: 21 PP consommés!! Bien sûr, il ne s'agit là que d'estimations presque au hasard: comment savoir si les 2-3 c.à s. de "lapin à la flamande" que j'ai prises valent vraiment le quart d'une portion complète; comment savoir si l'infime morceau de lasagne à l'aubergine grillée vaut vraiment les 3 PP estimés presque "au pif" - et la "pâte de carottes", une espèce d'infâme américain végétarien, que j'ai pris sans savoir que c'était végétarien justement... Bon, la vérité quand même, c'est que j'ai sans doute un peu tout surévalué - tant mieux si c'est suivi d'une bonne surprise à la pesée lundi prochain!! - mais aussi, que j'ai consacré plus d'un tiers de ces points estimés (précisément 7,5) au dessert!! 3 mini-pâtisseries: était-ce vraiment utile d'en prendre trois? Le mini-javanais par exemple, que j'aime beaucoup mais qui ne me faisait même pas vraiment envie, contrairement au mini-gâteau au chocolat qui était délicieux, ou à la mini-mousse poire-chocolat qui était à se damner! Un ... ou deux quand même... aurai(en)t largement suffi! Bref, avec ça j'en suis déjà à -2 PP, il est à peine plus de 15h, et ce soir il "faudra" souper, je ne vais quand même pas rester sans plus rien manger jusque demain matin, maintenant!...

Vendredi et samedi: ça devrait aller, à moi de faire en sorte de ne pas (trop) sortir de mon budget journalier, en essayant de ne pas du tout aller dans la réserve ces deux jours-là, on verra...

Dimanche (soir!): on est invités chez des amis de l'escrime... Madame est mexicaine, et a prévu de nous préparer des tacos... Comment résister? J'ai adoré ça, lors de mon "année mexicaine", il y a un peu plus de 10 ans. Eh oui! Dans une "autre vie", j'ai eu une relation très ... hmmm, disons "intense", avec un Mexicain au Mexique; ça a tourné court pour diverses raisons dont la distance (pour lui plus que pour moi, mais ça, c'est une autre histoire), mais nous sommes restés en bons termes. Cela dit, je n'y suis jamais plus retournée, au Mexique, et je garderai à jamais une certaine nostalgie de certains moments vécus là-bas... et de leur cuisine certes très (trop?) épicée, mais justement, si goûteuse aussi!

Bref, un tas de "pièges" plus ou moins prévisibles, plus ou moins évitables, mais justement: à part un sentiment de culpabilité qui parfois m'étreint très fort, je n'ai pas vraiment envie de me priver de tout ça, ou même de me réfréner trop sérieusement. Oui, j'ai aussi envie de "profiter", sans exagérer ma gourmandise naturelle, mais oublier un peu cette expression horrible - que WW voudrait faire disparaître, mais qui est malgré tout la réalité - de faire régime!
Bon, cela dit, en voyant ma silhouette dans le miroir, hier au cours de claquettes, je me suis dit qu'il y a quand même un fameux progrès depuis la première fois, ce jour d'octobre où j'ai osé aller m'y réinscrire! Et ça motive!...

Oh! en parlant de claquettes... J'ai activé ce matin mon tout nouveau Pass'Lib, et il y a beaucoup de choses à en dire, ce sera sans doute l'objet d'un projet message, mais tout de suite: ils ont mis les claquettes dans leurs activités pré-enregistrées, et ils comptent une heure de claquettes pour seulement 4 PP - donc, comme une activité "modérée"!! Ils n'en ont jamais fait ou quoi? Ou alors c'est moi qui exagère sur l'intensité réelle de cette activité? Toujours est-il que je me sens aussi fatiguée / courbaturée / essoufflée... et pleine d'endorphines, après mon heure de claquettes, qu'autrefois après une heure de natation, à l'époque où je faisais de la compétition et que c'était donc, par définition, tout à fait intense! Alors?... Zut, quoi, je compte mes 11 PP, moi!

Posté par dominiquen à 15:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Fin d'année: dur dur!

Nouveau commentaire