10 mai 2011

Après une semaine de stabilisation...

A nouveau une éternité que je ne suis plus venue!!
Et comme je n'ai plus rien noté, non plus, dans le tableau récapitulatif de ma perte de poids...

Alors, en bref:
* réunion du 21 mars 2011: 62,7 kg. Encore un petit effort et on commencera la stabilisation!!
* réunion du 11 avril 2011 (je ne sais plus pourquoi il y a eu un tel écart entre les deux, en tout cas sur ma carte WW elles se suivent): 60,6 kg. C'est inespéré!! Moi qui avais dit que je commencerais la stabilisation quand j'aurais atteint autour de 62 kg... Les 62,7 kg étaient encore un peu "trop" à mon goût, mais là, c'est une excellente nouvelle, et n'oublions pas que c'est un poids habillée!!

Je décide aussitôt de passer à la stabilisation, dans une relative euphorie... mais aussi, je m'en rends compte plus clairement que jamais (même si je le pressentais déjà à l'époque), je n'étais pas vraiment "prête" dans ma tête. Résultat: une première semaine où je ne contrôle plus trop, mais ça va bien, je suis heureuse! Et tout se passe bien:
* réunion du 18 avril 2011: 60 kg tout ronds. Eh oui, j'ai encore perdu 600 g, ça deviendrait presque "dangereux".

Ainsi, l'euphorie continue, avec un mélange de crainte d'aller trop loin désormais dans la perte de poids, et le sentiment prédominant que tout est à nouveau permis... et surtout les excès. Je retombe dans certains vieux excès: abondance de chips (les Dorito's Nacho Cheese dippés dans du guacamole, hmmmm!) et de chocolat certains soirs, une petite bière (Leffe qui vient de sortir sa "bière de printemps", pfff!) - la totale donc. Des jours entiers, aussi, où je ne note plus rien dans mon carnet de bord. Une fois ça va, deux fois c'est un petit sentiment de culpabilité qui pointe, trois fois on se dit que ça ne vaut quand même plus la peine...

Ajoutez à ça que j'étais en congé, une semaine entière avec les enfants, le BONHEUR!! Mais aussi: comme c'était le congé de Pâques, plus de claquettes, plus de trajet métro-bureau tous les matins et inversément tous les soirs, et une réunion qui tombe, lundi de Pâques oblige. Résultat:
* réunion du 02 mai 2011: 61,1 kg. Je suis certes toujours sous la barre (et bien!) de mes 62 kg-charnière, mais là, j'ai quand même repris un peu plus de 1 kg en 2 semaines, 2 semaines qui étaient sensées être de la stabilisation et qui n'ont rien été d'autre qu'un relâchement total avec plein d'excès... Ca fait mal au moral, j'ai tout à coup l'impression que tous mes pantalons - les derniers achetés! - sont devenus serrants, je râle...

Et je décide, avec l'accord de ma coach, de reprendre sérieusement la stabilisation, comme si on n'en avait encore rien fait jusque-là! Entre-temps, les cours de claquette ont repris (et j'ai pu y aller, parce que en plus, zhom ayant été absent plusieurs fois la première semaine après Pâques, j'ai manqué les deux premiers cours de la reprise!!), le boulot aussi. Et les résultats suivent:

* réunion du 09 mai 2011: 60,1 kg!
J'ai reperdu en une seule semaine, où je me suis pourtant permis quelques écarts, mais cette fois bien "calculés" et plus ou moins raisonnables, presque tout ce que j'avais repris en deux semaines de relâche!

J'en suis donc à une deuxième semaine de stabilisation, tranquillement. La seule idée de m'empiffrer de chips me dégoûte à nouveau, et si j'ai envie de bière, je me contenterai de tremper mes lèvres dans celle de zhom. Après tout, on est officiellement passés au stade des essais pour un pti troisième (eh oui!), donc de toute façon, plus question de faire n'importe quoi, et ce n'est plus seulement pour moi! ;-)

J'ai désormais droit à 35 PP par jour, avec toujours 35 PP de réserve pour la semaine. C'est beaucoup et pas beaucoup à la fois... Il faut que je continue de me contrôler, pour le moins de garder la conscience claire et objective sur ce que je mange... ou pas. Et quand je cède à une tentation, me faire plaisir, sans étendre ledit plaisir à l'excès. J'y arrive plutôt bien désormais, surtout après ces deux semaines de "dérapages", dont j'avais sans doute besoin en fait!

Bah! et puis, Colruyt fait désormais des morceaux de mangue surgelés, à dégeler au gré de mes envies. J'a-d-o-r-e la mangue, et le mot est faible! ;-) Mais ça m'énerve de devoir la peler, de ne jamais bien pouvoir enlever le noyau, de ne jamais trop savoir à l'avance si elle va être bien mûre ou pas... J'ai découvert ce fruit au Mexique autrefois, avec cet ex qui était (évidemment! il était mexicain) spécialiste dudit fruit, qu'on ne trouve que mûr et à point, là-bas, surtout si on s'y connaît un peu. C'est d'autant plus frustrant de se retrouver seule face à des fruits arrachés pas mûrs, transportés dans des soutes pour se retrouver vaille que vaille dans nos magasins de Belgique... La version surgelée n'est pas forcément la plus convaincante point de vue goût, mais je ne vais quand même pas retourner au Mexique tous les deux jours? ;-) Et au moins, pas de mauvaise surprise!!

Tout ça pour dire que j'ai maintenant retrouvé un équilibre, qui n'a pas été vraiment menacé en fait, mais un peu secoué quand même, et voilà...
A suivre? J'espère revenir plus régulièrement, on verra! (je viens aussi de remettre à jour mon suivi de poids...)

Posté par dominiquen à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Après une semaine de stabilisation...

Nouveau commentaire